Petit prince charmant

November 8, 2018

 

 

 

Tu as grandi trop vite petit prince charmant !

 

Je n’en reviens pas comme le temps a filé à mes yeux de maman. 

 

Tu es déjà rendu un adolescent, mais pourtant je te vois encore comme mon petit enfant.

 

Lorsque je ferme les yeux, je te revois encore du haut de tes 10 mois marchant droit pour venir te chercher un câlin.  J’imagine ton sourire lorsque tu réussissais à toucher le divan ou venir te blottir dans mes bras.

Dans mes souvenirs, je me remémore tes 3 ans, lorsque tu t’amusais avec ton nouveau ballon rayé.  

Je me rappelle que tu désirais toucher le ciel, lorsque tu avais 4 ans, et que je m’amusais à te faire croire que tu étais un avion allant au pôle nord. 

Lorsque je ferme les yeux, je t’aperçois vouloir apprendre à lire du haut de tes 6 ans et être fin prêt à 7 ans.  

 

Je me souviens de tous les contes de fées que j’ai pu te raconter.  

 

Définitivement, mon cœur de mère te voit encore tout petit, mais pourtant mes yeux me démontrent que tu as quitté le corps d’enfant que j’ai tant bercé.  Je constate que tu deviens un jeune homme et que tu changes énormément.  Tu rentres dans le monde des grands, et je vais t’avouer que j’aurais resté encore quelques temps dans ton coin d’enfance. Ce petit côté égoïste en moi, aurait espérée passer des années de plus à jouer dans l’imaginaire et à te compter des histoires légendaires.   

Je me rends compte que tu es sorti de notre univers fantastique pour terminer dans la réalité, en y laissant rentrer un autre personnage à aimer.  Ton adolescence a été marquée par un coup de foudre pour cette belle petite blondinette qui a rejoint doucement ton monde intérieur.  Je ne suis pas étonnée, puisque l’un de tes contes préférés était celui du prince charmant qui rencontrait une jolie demoiselle pour voyager avec elle.  J’ai l’impression de te l’avoir raconté des milliers de fois dans le passé et maintenant; tu es rendu à vivre ta propre histoire d’amour et à la rendre réelle.

 

Tu as grandi trop vite petit prince, dans mes yeux de maman, mais mon cœur sait que tu es prêt pour écrire ton propre roman.   

 

Tu dois vivre cette histoire, laissant derrière toi une parcelle de ton enfance et accueillir ce qui te fera grandir différemment.  Tu as ouvert le chapitre de ton premier vrai amour; celui où tu ressens des papillons.  Ceux qui s’entrecroisent dans l'estomac et qui te donnent le goût de les conserver toute la journée.  Ceux qui te donnent un soupçon de légèreté mais qui parfois te feront peur de tomber.  

N’ai pas peur, cet amour là, elle le ressent également.

 

Comme le petit garçon que tu étais, croque dans la vie à 100 000 milles à l’heure, elle t’aime probablement pour l’une de ces raisons d’ailleurs.  Ce qui est beau dans ce conte, c’est que vous allez créer votre propre aventure, et vous allez avancer ensemble main dans la main.

 

Vous découvrez ce parfum de magie qui suspend le temps.  Celui qui nous donne l’impression d’aimer pour l’éternité.  Cette sensation qui nous fait perdre votre souffle et qui vous pousse à suivre l’expédition sous encore plus loin.

 

Ce que je peux espérer de nos histoires sans fin, c’est que tu puisses garder ton cœur d’enfant encore longtemps.  Je sais que tu ne crois plus aux magiciens évoqués autrefois, que tu n’as plus peur des dragons sous ton lit, que les jeux de cachette entre nous n’existe plus, mais j’entends encore ton rire éclaté comme un jeune enfant, et ton cœur semble battre aussi fort qu’avant. 

Tu as grandi petit mon super héros, et ça me sécurise en même temps.  Parce que toutes les futures inquiétudes que je pouvais avoir lorsque tu étais enfant, sont maintenant passées et je constate à quel point tu es prêt d’aimer. 

En te regardant devenir un homme, je vois un peu dans tous es personnages que nous avons inventés. 

 

Tu es à la fois; le lutin farceur de noël, le chevalier d’ivoire, Peter pan dans toutes ses aventures, le pilote d’avion nourrissant l’Indonésie et le fanfaron au grand cœur.   

 

Je t’ai préparé toute ta jeunesse à être une bonne et une belle personne dans des histoires farfelues ainsi dans la réalité. 

Je sais que tu as grandis mon petit enfant et ça me rassure de voir que tu écris ta propre histoire d’amour en respectant ce petit prince charmant, imaginé par mes contes de fée.

 

  

                                                                                                                                                                                                    Maman gonflée

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

March 18, 2019

November 8, 2018

November 3, 2018

November 2, 2018

October 30, 2018

October 26, 2018

October 24, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Contactez-nous pour réserver !

 

Nous adorons vous parler directement. N'hésitez pas à communiquer avec nous par téléphone ! Nous sommes à votre disposition en tout temps entre 8 h et 20 h.

819 913-9801

270, 211e Avenue, Shawinigan

(St-Georges-de-Champlain)

Québec, Canada

G9T 7H8

/Les Gonflés